itvfrance.fr
crêpes
Vins et Gastronomie

Un tour du monde des crêpes… et que ça saute !

Rate this post

La bûche de Noël à peine engloutie, la galette des rois déroule sa pâte feuilletée craquante avant de passer le relais aux crêpes de la Chandeleur… Comme si le calendrier ne pouvait s’empêcher de nous abreuver de gourmandises. Quel délicieux supplice !

La crêpe est donc la star sucrée (et salée !) le 2 février. Ce qu’on sait moins, les Français ne sont pas les seuls à mélanger farine, oeufs et levure pour cette recette. Aux quatre coins du monde, depuis les naans indiens jusqu’aux pancakes américains, en passant par les ebelskivers danois ou les hiram plättar suédois, chacun dispose de son savoir-faire et se distingue par des ingrédients symptomatiques de la cuisine locale, à l’image de la semoule fine pour les baghrir ou les m’semen marocains.

Pour réconcilier toutes les recettes de crêpes, je leur ai consacré une après-midi entière pour les rassembler sur la même table. L’expérience fut…intense ! A vous de piocher dans la recette qui vous fait craquer, selon leur niveau de difficulté.

Les crêpes françaises

Niveau de difficulté : 1 /5

Les erreurs à éviter :

– Ne pas utiliser de bons ingrédients. Meilleurs sont les produits, meilleures sont les crêpes !

> La recette des crêpes françaises

Les pancakes made in USA

Niveau de difficulté : 2/5

Les erreurs à éviter :

– Trop mélanger la farine et les éléments liquides

– Ne pas attendre que la matière liquide soit cuite avant de retourner le pancake

– Zapper le temps de pause

> la recette des pancakes 

Les blinis

Les crêpes russes sont plutôt faciles à réaliser. Une bonne alternative pour les becs salés.

Niveau de difficulté : 2 / 5

Les erreurs à éviter :

– Laisser reposer la pâte trop longtemps, au risque que celle-ci fermente.

– Verser la pâte dans une poêle trop chaude, ce qui ne laissera pas le temps au blini de gonfler, puisqu’il sera brûlé avant.

> La recette des blinis

Les M’Semen ou crêpes feuilletées marocaines

Niveau de difficulté : 3 / 5

Ce n’est pas aux Marocains que l’on va apprendre à préparer des crêpes ! Le Royaume dispose pas moins de deux recettes célébrissimes. J’aurais pu vous donner la recette des baghrir, ou crêpes à mille trous, qui repose sur la même principe que les crumpets anglais, à la différence que la semoule fine de blé dur est utilisée. Je préfère les m’semen, même si la recette demande un peu plus de temps. Ce sont en fait des crêpes feuilletées. Sachez que si l’on peut préparer la pâte à l’avance, mieux vaut les dévorer immédiatement après cuisson. Réchauffés, les m’semen sont bien moins intéressantes. Il existe plusieurs variantes de la recette de m’semen, certaines utilisant exclusivement de la semoule fine.

Les erreurs à éviter :

– Ne pas étaler assez finalement la pâte

– Angoisser à l’idée d’ingérer beaucoup trop de beurre et d’huile….

> La recette des M’semen

Les Crumpets

Niveau de difficulté : 4/5

Ces délicieuses petites crêpes à trous, qui régalent les Anglais au petit-déjeuner ou à l’heure du tea time, demandent dextérité, précision et précaution. Ce n’est pas tant la recette simplissime qui pose problème, mais plutôt la technique de cuisson. Ne soyez pas pressés, et équipez-vous de petits cercles à tartes, sinon d’une petite poêle à blinis.

Les erreurs à éviter :

– Verser trop de pâte dans les cercles, ce qui gonfle, puis coule et c’est la cata pour démouler !

– Oublier de beurrer les cercles avant de verser la pâte, et c’est la cata pour démouler !

> La recette des crumpets  

Les crêpes suédoises ou crêpes soufflées

Niveau de difficulté : 5/5

Ne soyez pas effrayés par le niveau de difficulté. La recette des crêpes suédoises, qui sont en fait des crêpes soufflées, est celle qui m’a le plus séduite, malgré son exigence. Elle est maline puisqu’elle associe la technique de la pâte à chou aux blancs d’oeufs montés ainsi qu’une chantilly maison, ce qui procure une texture moelleuse et aérienne hyper légère. Ma préférée ! Une belle découverte qui demande un peu d’entraînement. La difficulté consiste en effet à assembler les deux disques, les deux faces non cuites l’une contre l’autre. Le rendu visuel n’est pas des plus esthétiques. Toutefois, la dégustation est au top !

Les erreurs à éviter :

– Ajouter les jaunes dans la pâte à choux lorsqu’elle est trop chaude

– Oublier de beurrer la poêle à blinis avant de verser la pâte

> La recette des crêpes suédoises ou soufflées (hiram plättar)

D'autres articles

Vivre le vin à ProvenSol

Irene

Carnet de bonnes adresses à Santorin

Irene

Tarte au sirop d’érable comme au Québec

Irene

Coravin vs D-Vine, le match

Irene

Le gâteau aux pommes de Julie Andrieu

Irene

Quel accord avec le gratin dauphinois ?

Irene