itvfrance.fr
cave à vin
Gastronomie

Quelle est la température idéale d’une cave à vin ?

Quelle est la température idéale d’une cave à vin ?
5 (100%) 1 vote[s]

Le niveau de température dans une cave à vin est un critère déterminant pour une conservation optimale des bouteilles de vin. Il convient donc que le cellier respecte plusieurs facteurs : une température adéquate, une qualité optimale de l’air, suffisamment de repos, une humidité satisfaisante et une certaine obscurité. La sensibilité des bouteilles de vin à la température est particulière. Pour garantir une meilleure conservation du vin, la température idéale dans une cave à vin doit être recherchée.

Quelle température est la plus appropriée pour une cave à vin ?

Les caves à vin ont besoin d’une température comprise entre 10 et 14 °C. Cependant, cette température dépend de la vocation de la cave à vin. Une cave à vin de service est en effet différente de celle de vieillissement. De même, une cave à vin de conservation aura également une température réglée différemment.

La cave à vin de vieillissement

Pour le vieillissement du vin, la température idéale de la cave correspond à 12 °C comme expliqué sur https://www.cave-vins.net/. Elle permet à tous les vins (blancs, rouges ou rosés) de se reposer. Ainsi, les vins peuvent se développer et atteindre progressivement leur apogée. Une température trop élevée dans la cave provoque un vieillissement accéléré du vin et donc une dégradation de sa qualité. En revanche, une température trop basse ralentit le processus de vieillissement et empêche les vins de se développer correctement.

Il faut donc que la température optimale de 12 °C pour un vieillissement optimal du vin dans la cave.

La cave à vin de service

La température d’une cave de service dépend largement du type de vin qui y est conservé. Vous trouverez ci-dessous les températures nécessaires pour tous les types de vin.

Les vins blancs

Dans le cas des vins blancs, la température dépend de la région de production du vin. Ainsi, pour les vins blancs d’Alsace, de Provence et de Loire, la température doit être comprise entre 8 et 10 °C. Pour un vin blanc provenant du Sud-Ouest, du Languedoc, de la Savoie, du Jura ou de Bordeaux, la température de la cave doit être de 10 °C. Quant aux vins blancs liquoreux de Bourgogne, de Bordeaux et du Rhône, leur température doit être comprise entre 10 et 12 °C.

Les vins rouges

La température optimale du cellier doit également être recherchée pour la conservation des vins rouges. Un vin rouge de Savoie doit par exemple être conservé à une température comprise entre 12 °C et 14 °C, au même titre qu’un vin rouge d’Alsace. En ce qui concerne le Beaujolais, sa température idéale est de 13 °C. Les vins rouges originaires du Rhône, de la Provence, du Languedoc et du Jura, nécessitent quant à eux une température de cave de 14 °C. Les bouteilles des vins rouges issus du Sud-Ouest, de la Bourgogne et du Val de Loire requièrent quant à elles une température variant de 15 °C à 17 °C. Pour les bouteilles des vins de Bordeaux, une température de 18 °C est requise dans la cave de service.

Les autres vins : vins mousseux, étrangers et rosés.

La température idéale des champagnes oscille autour de 6 °C et 8 °C. Il en va de même pour les vins blancs de la région du sud-ouest. En ce qui concerne le rosé, la température idéale de la cave de service doit être comprise entre 8 et 10 °C.

Pour terminer, les amateurs de vins étrangers devraient également connaître les températures adéquates dans la cave de service. Pour les vins originaires d’Italie, d’Australie et de Californie, cette température est de 16 °C. Elle baisse à 15° dans le cas des vins provenant du Chili. Par contre, elle monte à 17 °C pour les vins provenant d’Espagne.

La cave à vin de conservation

Un cellier de conservation des vins est un endroit où vous pouvez laisser reposer vos bouteilles pour une courte période. La température idéale pour cette cave est alors comprise entre 10 °C et 14 °C. Il faut cependant souligner que les écarts de température (pour autant qu’ils soient faibles) ne représentent pas un problème majeur pour la conservation des bouteilles de vin.

L’humidité dans une cave à vin

La maturation du vin dans la cave nécessite également un certain degré d’humidité. Pour éviter le dessèchement des bouchons ou même l’évaporation du vin, le taux d’humidité doit être supérieur à 70 %. Une cave à vin plane possède généralement un meilleur contrôle de l’humidité. Dans une cave à vin naturelle, il est conseillé d’arroser le sol de la cave si le taux d’humidité ambiante est insuffisant.

D'autres articles

Café : pourquoi revient-on à la torréfaction artisanale ?

administrateur

Gastronomie de qualité autour de Mâcon, Cluny et Tournus

administrateur