itvfrance.fr
café
Gastronomie

Café : pourquoi revient-on à la torréfaction artisanale ?

Notez cet article

Une bonne tasse de café au réveil est synonyme de nouvelle énergie et cela permet de bien commencer sa journée. Le café permettrait également de lutter contre les maladies cardiovasculaires et de retarder les effets de certaines maladies comme l’Alzheimer. La majorité des Français sont des adeptes du café en dosette. Mais cette boisson que vous prenez au petit déjeuner ou pendant votre pause au boulot, connaissiez-vous réellement ses débuts ?

Les variétés de café :

Il existe de nombreuses variétés de café dans le monde, mais seulement deux d’entre elles sont les plus souvent retrouvées dans le commerce. Il s’agit de l’arabica et du robusta. L’arabica est produit dans différents pays et sa qualité gustative est bien supérieure à celle du robusta. On en recense plus de 200 variétés. Certaines de ses variétés ont une grande réputation grâce à la particularité de leurs arômes. En ce qui concerne le café robusta, il est riche en caféine et coûte moins cher que l’arabica. Il est aussi riche en huile de café, ce qui fait de lui une excellente source de Vitamine B3.

La réalisation du café en quelques lignes :

Il ne faut pas oublier que le café est bien avant tout une plante. Tout commence alors par la récolte des cerises de café quand elles arrivent juste à maturité. Elles sont par la suite dépulpées afin d’extraire les grains de café verts. Puis vient l’étape la plus importante : la torréfaction.

Quelques mots sur la « torréfaction » :

La torréfaction consiste à exposer un aliment à un feu direct pour faire ressortir tout son arôme. La torréfaction du café est donc l’art de cuire les grains de café verts séchés de façon à faire ressortir tout son arome délicieux. Pour le café, il existe différents types de torréfaction : la torréfaction lente, la torréfaction faite maison, la torréfaction industrielle, mais la reine de la torréfaction reste toujours « la torréfaction artisanale ».

En quoi consiste la « torréfaction artisanale » ?

La torréfaction artisanale est l’étape la plus critique dans la préparation du café. Elle nécessite un savoir-faire rigoureux. L’artisan commence d’abord par l’achat de cafés verts de qualité. La torréfaction sera ensuite adaptée à chaque variété de café.

Les grains sont versés dans un grilloir cylindrique appelé « torréfacteur ». Cet appareil est muni d’un tambour rotatif. Des pales métalliques mélangeront les grains de café pendant une bonne dizaine de minutes dans le but de les torréfier uniformément sans les brûler. Les grains libèrent du dioxyde de carbone et les acides aminés sont transformés en sucre laissant leurs arômes intacts. Les grains torréfiés sont par la suite récupérés via une petite trappe en dessous. Le bon équilibre entre le flux d’air, la température et la vitesse de rotation du tambour permettent de faire ressortir le vrai goût du café. La dernière étape à ne pas prendre à la légère est le refroidissement à l’air des grains torréfiés. Il ne reste plus que la mouture qui doit être effectuée selon un degré de finesse bien précis.

Comme vous l’avez surement compris, un café d’exception s’obtient par une torréfaction réalisée précautionneusement. Afin de trouver son bonheur, il est conseillé aux amoureux du « bon » café de parcourir ce site pour choisir son café torréfié artisanalement. Vous y trouverez de nombreuses variétés et de gammes de grains de café d’Amérique centrale, d’Afrique ou d’autres pays du monde. Les cafés ont été rigoureusement sélectionnés et sont disponibles moulus. Voyagez dans le monde avec leur goût parfois fruité, corsé, chocolaté, boisé, cacaoté, fort ou au contraire très doux.

D'autres articles

Gastronomie de qualité autour de Mâcon, Cluny et Tournus

administrateur

Quelle est la température idéale d’une cave à vin ?

administrateur