itvfrance.fr
marché des casinos en ligne
Loisirs et Divertissements

Prévisions et tendances des marchés des casinos en ligne pour 2019 et 2020

Notez cet article

L’industrie des jeux en ligne a connu une croissance rapide depuis sa création dans les années 1990. À l’époque, il n’existait qu’une poignée de casinos et de sites de paris sportifs en ligne. Les jeux étaient caractérisés par une connectivité lente et un contenu audiovisuel médiocre. L’Internet, le wifil, la 3G, la 4G et les communications cellulaires se sont améliorés, tout comme la qualité et l’omniprésence des jeux de hasard en ligne.

L’industrie des jeux en ligne est dominée par une poignée de leaders du secteur, dont Playtech, Cryptologic et Microgaming. Ces développeurs de logiciels ont façonné le secteur en créant des jeux primés, de puissantes plateformes de jeu et une technologie de pointe. Bien que les estimations varient considérablement, on suppose généralement que le secteur des jeux en ligne dépasse aujourd’hui les 60 milliards de dollars par an, avec un potentiel de croissance important.

Une croissance exponentielle du nombre de joueurs dans le monde

De nombreux obstacles à la croissance des jeux d’argent en ligne ont été levés. Il s’agit notamment de la crédibilité, de l’octroi de licences et de la réglementation. Des systèmes, des cadres et des agences complémentaires travaillent désormais à l’unisson pour assurer la sécurité des joueurs et le respect des cadres réglementaires. Le secteur entre maintenant dans une phase de maturité sur de nombreux marchés, où les principaux acteurs dominent la scène et conservent une part de marché importante. Selon Statista, le marché des jeux d’argent en ligne devrait passer d’une capitalisation boursière de 45,8 milliards de dollars en 2017 à 94,4 milliards de dollars en 2024. Cela indique un quasi-doublement de la taille actuelle du marché dans les 5 prochaines années.

La croissance du marché des jeux d’argent en ligne est le résultat de la libéralisation croissante du secteur aux États-Unis, en Europe, en Australasie et au-delà. Alors que les casinos en ligne sont perçus comme le pilier du marché des jeux d’argent en ligne, ce sont en fait les paris sportifs en ligne qui dépassent de loin la valeur des jeux de casino en ligne au niveau mondial. Les autres sous-catégories comprennent le bingo en ligne, le poker en ligne, les billets de loterie et les cartes à gratter. Avec l’évolution de la technologie mobile, un nombre croissant de joueurs s’inscrivent et jouent sur leurs smartphones et tablettes iOS et Android.

Un tournant décisif s’est produit en 2018 lorsque le New Jersey a demandé à la Cour suprême des États-Unis d’annuler la PASPA et de permettre aux différents États de réglementer les paris sportifs en ligne. Le New Jersey a été à l’origine de ce changement, qui a été suivi par de nombreux autres États américains qui font maintenant pression pour obtenir leur propre législation sur les paris sportifs en ligne. Les plus grandes sociétés de jeux en ligne au monde comprennent 888 Holdings plc, William Hill plc, Ladbrokes Coral Group, Paddy Power Betfair, et d’autres.

MARCHÉS RÉGLEMENTÉS POUR LES JEUX DE CASINO EN LIGNE

Les cadres réglementaires des activités de jeu en ligne sont en constante évolution. Il est difficile de suivre chaque marché et sous-marché, en raison des complexités bureaucratiques et des nuances des systèmes réglementaires individuels. Cependant, il est plus facile d’évaluer l’état actuel du marché des jeux en ligne en évaluant les marchés réglementés actuels des développeurs de jeux comme Microgaming qui propose des logiciels de casino aux opérateurs leaders du marché comme 888casino. Ce fournisseur de logiciels de premier plan est maintenant opérationnel dans plus de 20 juridictions autorisées dans le monde entier.

Microgaming n’opère pas dans des juridictions sans licence. Les joueurs peuvent bénéficier de services au Royaume-Uni, en Espagne, en Italie, en Bulgarie, en Roumanie, en Hongrie, en République tchèque, en Allemagne (Schleswig-Holstein), en Lituanie, en Lettonie, en Estonie, au Danemark et dans d’autres pays. En Amérique du Sud, Microgaming est sur le point d’entrer en Colombie, qui a récemment approuvé une réglementation.LÉGISLATION SUR LES JEUX DE CASINO EN LIGNE AUX ÉTATS-UNIS

Les États-Unis ont le potentiel pour devenir le plus grand marché de jeux d’argent en ligne au monde, à condition que les législateurs des différents États accélèrent l’adoption des projets de loi par les législatures des États. Chaque État détermine désormais lui-même s’il autorisera les jeux de hasard en ligne (casino en ligne, poker en ligne, paris sportifs, loteries, etc.), qui peuvent être inscrits dans la loi par le gouverneur concerné.

La légalité des jeux d’argent en ligne fait encore l’objet de nombreuses controverses au niveau fédéral, avec des lois comme l’UIGEA (Unlawful Internet Gambling Enforcement Act) qui ne dit rien sur l’acte de jouer, mais aborde plutôt la question des processeurs de paiement des sites de jeux d’argent en ligne. Les États-Unis comptent 50 États, et les jeux d’argent en ligne ne sont réglementés que dans une poignée d’entre eux. Deux États n’autorisent aucune forme d’activité de jeu, notamment l’Utah et Hawaii. Les eaux deviennent un peu troubles lorsque la législation sur le poker en ligne entre en jeu, car le poker combine des éléments de compétence et de chance.

À ce jour, plusieurs États américains, dont le New Jersey, le Nevada, la Pennsylvanie et le Delaware, autorisent une forme ou une autre d’activité de jeu en ligne. Le plus grand marché des jeux d’argent en ligne est actuellement celui du New Jersey, puisque des États comme le Nevada limitent les activités de jeu au seul poker en ligne. La Pennsylvanie a le potentiel pour devenir le plus grand marché des jeux d’argent en ligne, avec une forte population de parieurs d’âge légal. Les paris sportifs légaux en ligne sont entrés en vigueur récemment et ont déjà généré des revenus substantiels.

Dans le Michigan, par exemple, les législateurs ont tenté de faire adopter une législation sur les casinos en ligne. Cependant, le gouverneur Gretchen Whitmer travaille contre les législateurs afin d’empêcher l’adoption des jeux d’argent en ligne. Rappelons qu’en janvier 2019, le ministère américain de la justice a émis un avis sur le Wire Act. Il a déclaré que tous les types de jeux d’argent en ligne étaient illégaux, mais les législateurs des États ont déposé une pétition contre cette décision.

Le représentant Brandt Iden est l’un des défenseurs les plus actifs du jeu en ligne dans le Michigan. Son projet de loi de 2017 a fait son chemin dans les deux chambres de l’assemblée législative de l’État, mais a été rejeté par le gouverneur de l’époque, Rick Snyder. Il semble que le gouverneur actuel soit tout aussi déterminé à empêcher son adoption.

LÉGISLATION SUR LES JEUX D’ARGENT EN LIGNE DANS TOUTE L’EUROPE

La législation sur les jeux d’argent en ligne dans l’Union européenne est déterminée par les différents pays de l’UE. Toutefois, ils sont tenus d’agir dans le cadre général du TFUE (traité sur le fonctionnement de l’Union européenne). De nombreux pays européens autorisent l’une ou l’autre forme d’activité de jeu en ligne. Certains pays comme le Royaume-Uni autorisent toutes les formes de jeux d’argent en ligne (loteries, billets à gratter, casino en ligne, poker en ligne, bingo en ligne, paris sportifs) tandis que d’autres sont plus limités dans leur offre comme l’Allemagne (Schleswig-Holstein).

De nombreux pays européens ont mis en place des systèmes monopolistiques qui permettent un accès limité au marché des jeux d’argent en ligne. Dans certains cas, les opérateurs privés ont un accès exclusif au marché des jeux d’argent en ligne. Le 27 novembre 2018, l’Association européenne des jeux et paris (EGBA) a publié des chiffres importants sur l’activité des jeux d’argent en ligne. Au moment de la rédaction de ce rapport, plus de 134 licences de jeux d’argent en ligne avaient été délivrées dans 19 États membres de l’UE. Cela se traduit par environ 7 licences pour chaque État. Au total, 12 millions de joueurs sont licenciés auprès de sociétés affiliées à l’EGBA.

Les jeux d’argent en ligne représentent environ 21 % de l’ensemble des activités de jeu de l’UE, 79 % des revenus étant générés par les casinos, les bookmakers et les loteries. La valeur des jeux d’argent en ligne dans l’UE devrait passer de 19,6 milliards d’euros en 2017 à 24,7 milliards d’euros en 2020. Les paris sportifs représentent la part la plus importante de l’activité de jeu en ligne en Europe, avec 40,3 %, suivis de près par les jeux de casino en ligne (32,1 %), les jeux de loterie (13,3 %), le poker (6,1 %) et le bingo (4,6 %). Les sociétés affiliées à l’EGBA ont traité plus de 354 millions de paiements, soit une moyenne d’un million de paiements par jour.

STATISTIQUES AUSTRALIENNES SUR LES JEUX DE HASARDS EN LIGNE

L’Australie a enregistré une baisse de 0,5 % des dépenses totales de jeu entre 2015/16 et 2016/17. Les recettes des jeux d’argent ont diminué de 23,804 milliards de dollars à 23,694 milliards de dollars. L’adulte moyen en Australie a joué 1 251,39 $ en 2016/17, contre 1 277,83 $ en 2015/16. Selon la dernière étude, les dépenses en machines de jeu électroniques en Australie ont totalisé 12,136 milliards de dollars, tandis que les paris sportifs ont augmenté pour atteindre 1,062 milliard de dollars. Les dépenses totales des casinos ont diminué, passant de 5,195 milliards de dollars en 2015/16 à 4,790 milliards de dollars en 2016/17. Les informations fournies par l’Office des statisticiens du gouvernement du Queensland n’ont pas encore permis d’établir des statistiques pour les années ultérieures.

LÉGISLATION SUD-AFRICAINE SUR LES JEUX D’ARGENT EN LIGNE

En novembre 2018, le Parlement sud-africain a mis en place une nouvelle législation sur les jeux d’argent. La loi de 2018 portant modification de la loi nationale sur les jeux d’argent aborde trois questions clés, notamment le transfert de pouvoir du Conseil national des jeux d’argent à l’organisme national de régulation des jeux d’argent, l’amélioration de la gestion et de la gouvernance des activités de jeux d’argent et le renforcement du système national de surveillance de l’électricité centrale. Bien que les jeux d’argent en ligne soient actuellement un sujet d’actualité, ce point n’a pas été abordé dans la législation actuelle.

Au moment de la rédaction du présent document, le gouvernement sud-africain autorise les paris sportifs et les paris sur les courses en ligne. Il voit d’un mauvais œil les opérateurs étrangers qui tentent de vendre leurs produits aux joueurs sud-africains. Si des joueurs sont découverts en train de jouer dans ces casinos et salles de poker en ligne non autorisés, leurs gains peuvent être confisqués. De nombreux casinos terrestres sud-africains ont lutté contre la libéralisation des jeux de hasard en ligne. C’est la raison pour laquelle les casinos et le poker en ligne restent en retrait en Afrique du Sud.